Astuces menuiserie

combien coute un volet roulant électrique

Pour moderniser une maison, le volet roulant électrique est à coup sûr un bon moyen de la sécuriser. Par ailleurs, beaucoup d’entre vous se demandent sûrement le coût d’une telle installation. Nous allons justement vous présenter quelques fourchettes de prix de l’appareil et le coût de la pose.

Coût du volet roulant motorisé

Sachez qu’il existe plusieurs types de volets roulants et que le prix dépend aussi des dimensions de votre ouverture. En effet, plus vous prenez un matériau résistant, plus vous devez préparer un budget plus important. Et plus votre ouverture est grande, plus vous devez également investir dans l’achat du modèle de volet roulant. Les fabricants vous laissent le choix entre des volets roulants électriques standards ou sur mesure qui sont adaptés aux dimensions de vos fenêtres ou portes-fenêtres. Pour vous aider à vous faire des idées sur le prix d’un volet roulant motorisé, nous allons vous présenter des tarifs pour des volets de taille standard.

Volet roulant électrique PVC

Choisir un volet roulant motorisé ne doit pas être fait à la légère puisqu’il est question de sécurité. Cependant, si vous voulez opter pour un modèle en PVC, sachez qu’il est nettement moins cher qu’un volet à tablier en aluminium. Le prix du volet roulant électrique PVC varie entre les 120 et les 550 euros. Le prix va aussi dépendre des accessoires et des fonctionnalités offertes par l’appareil.

Volet roulant électrique aluminium

Comme nous l’avons déjà expliqué, le modèle en aluminium revient un peu plus cher que le volet en PVC. Sur le marché, le volet roulant électrique alu est proposé entre 200 et 900 euros. Tout comme sur les modèles en PVC, le prix varie selon les équipements et les modes de fonctionnement du volet.

Volet roulant en composite

Le composite est un matériau qui mélange le PVC et l’aluminium. La fourchette de prix du volet roulant électrique conçu avec type de matériau oscille entre 150 et 600 euros.

Coût de l’installation du volet roulant électrique

Il est toujours plus préférable de faire appel à un professionnel pour faire la pose d’un volet roulant électrique. Comme la pose requiert une petite notion sur l’électricité, il vaut mieux le confier à quelqu’un de qualifier. Sinon, vous pouvez le faire vous-même à condition de bien suivre les indications dans la notice d’installation fournie par le fabricant du volet roulant. Par ailleurs, l’installation d’un volet roulant par un professionnel peut coûter entre 200 et 600 euros. En outre, le prix dépendra toujours du modèle de votre volet.

Pour trouver des volets roulants électriques hauts de gamme, mais qui ne coûtent pas cher, nous vous suggérons de visiter le site de Label Habitation : https://www.labelhabitation.com/motorisation-volet.html

comment couper volet roulant recoupable

Opter pour des volets roulants, afin de sécuriser sa demeure, est un excellent choix. Cependant, le sur- mesure peut avoir un coût très élevé. La solution est alors d’opter pour le store recoupable. Il est redimensionnable à souhait ! Même si on a un grand nombre d’ouvertures à optimiser, le prix de l’ensemble sera très raisonnable, et pourtant la qualité du matériel toujours au rendez-vous.

Qu’est-ce qu’un volet roulant recoupable ?

Ce type de matériel est vendu comme un store de rénovation. Il se présente généralement sous forme de kit. Il possède une ossature, un arbre autour duquel se replient les lames, et évidemment de lames (en alu ou PVC). Le tout se range dans un coffre. Aussi, comme le concept le veut, chacun de ses éléments peut être recoupé en largeur et hauteur. En somme, le volet peut s’adapter à toutes les portes et fenêtres.

D’ailleurs, pour diminuer la hauteur d’un store, il est possible d’enlever les lames du haut. Ce processus n’est toutefois pas obligatoire, car le coffre est généralement prévu pour contenir le nombre maximal de lames. Par ailleurs, cette opération est susceptible de supprimer la garantie du produit.

Couper le store recoupable

Bien sûr, la première chose à faire est de mesurer les ouvertures à sécuriser. Il faut prendre le temps de le faire, quitte à effectuer des vérifications et reprendre les cotes une deuxième fois. S’il y avait déjà un volet installé, on peut se référer à ce dernier. La découpe d’un store en aluminium nécessite l’utilisation d’une scie à métaux pour l’arbre, et un outil à denture fine pour le tablier. L’arbre en question sera à tailler à l’opposé du système de manœuvre. Il est aussi possible d’user d’une disqueuse. Toutefois, la scie à métaux permet de faire une découpe plus droite et précise, et surtout d’éviter d’avoir à limer le volet par la suite.

Les éléments en PVC sont à tailler avec une scie sauteuse à denture extrêmement fine. Une lame pour bois, profilés en métal, plastique, bref polyvalente est aussi efficace, sur ce type de matériau. Dans tous les cas, il faudra bien faire son choix sur la zone de découpe : tailler sur un seul côté ou plutôt des deux. Il est bon de savoir qu’investir dans une scie à onglet radiale est aussi très intéressant. Une section précise et nette sera tout à fait réalisable.

Attention, la taille du volet ne dépend pas seulement des outillages. En effet, il faut bien poser à plat le tablier du store roulant. Le mieux est de légèrement le relever sur un support bien stable. Par la suite, les lames sont à préalablement aligner. Il est aussi recommandé de mettre un adhésif de masquage, le long de la ligne où la découpe sera réalisée. Finalement, il reste à choisir la bonne lame et faire une taille soignée, en suivant l’adhésif. Les prix des stores recoupables varient en fonction de leurs dimensions et du matériel. La fourchette de prix est entre 135 à 290 €.

comment poser une porte de garage sectionnelle wayne dalton

La pose d’une porte de garage sectionnelle Wayne Dalton vous permet de profiter d’un grand nombre d’avantages. Non seulement en matière de sécurité, mais également en matière d’isolation de garage. Grâce à ses atouts, cet équipement ne cesse de captiver chaque foyer. Vous aussi, vous souhaitez profiter de ces points forts ? On vous recommande de choisir ce modèle. De plus, il est tout à fait facile à mettre en place. En effet, pour installer votre porte de garage sectionnelle, vous n’avez pas besoin de faire appel au service d’un professionnel. Vous pouvez le faire vous-même.

Les atouts d’une porte de garage sectionnelle Wayne Dalton

Avant de commencer la réalisation, on vous recommande d’en savoir plus sur les avantages de cet équipement. Sachez donc que ce modèle de porte de garage vous permet de profiter du volume de votre garage. En effet, il se loge sous votre plafond. C’est pour cela qu’il ne reborde ni à l’intérieur ni à l’extérieur de la pièce. C’est également un modèle parfait, si vous disposez d’un véhicule volumineux de type monospace.

La porte de garage sectionnelle Wayne Dalton a su séduire un grand nombre de particuliers du fait de son design. En effet, elle ne manquera pas d’offrir à votre habitation un style de modernité et d’élégance. Grâce à son mode de fonctionnement, cet équipement vous permet de profiter d’un maximum de sécurité.

Les étapes à suivre pour la pose de votre porte de garage sectionnelle

Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous suggère tout d’abord de prendre les mesures de l’ouverture de votre garage. Cela vous permet également de bien choisir les dimensions de votre modèle.

Maintenant, vous pouvez vérifier la baie. C’est une étape à ne pas négliger avant l’installation de la porte. Petite astuce, sachez que cette dernière doit être environ 40 mm plus larges que la baie. On vous recommande maintenant de mettre en place les joints verticaux et de poser les barres en U. Si vous avez opté pour un modèle motorisé, on vous propose de ne pas oublier de fixer les attaches de motorisation. Vous pouvez maintenant installer les roulettes et centrer la section basse. Fixez le joint du linteau et l’ensemble équilibrage. Il est temps de fixer le rail vertical et de monter les sections de la porte. Une fois que c’est fait, place aux rails horizontaux. Il ne vous reste plus qu’à fixer l’ensemble et tout est en place.

Sachez que l’installation d’une porte de garage sectionnelle Wayne Dalton a besoin d’un savoir-faire et d’équipements idéals. Afin d’éviter les accidents, on vous recommande également de porter des protections pour les yeux et des gants de protection.

quelle motorisation portail battant

Vous êtes fatigué de devoir faire des allées et venues pour ouvrir votre portail battant ? Vous souhaitez le motoriser afin de faciliter son utilisation ? C’est parfait ! Toutefois, face à la panoplie de modèles d’automatismes pour portail battants qui inondent le marché actuel, il vous est certainement difficile de faire le bon choix. Ainsi, afin d’éviter les mauvaises surprises, notez que quelques critères sont à prendre en considération. Voilà pourquoi sur cet article, nous vous donnons quelques idées pour bien choisir votre système d’automatisme.

Système d’automatisme pour portail battant : les différents types

Si de plus en plus de particuliers comme de professionnels décident de motoriser leur portail, c’est avant tout pour pouvoir profiter d’un confort exceptionnel. Effectivement, l’utilisation du système d’ouverture est devenue plus aisée. Si vous disposez d’un portail battant, sachez que sa motorisation se décline en 2 catégories bien distinctes :

  • La motorisation à vérin : ce type est dédié pour les portails assez lourds et robustes comme ceux en acier. Effectivement, il dispose la puissance nécessaire pour ouvrir des ouvertures particulièrement exposées au vent. Il reste adapter aux espaces réduits. Sachez que cet automatisme présente l’avantage d’être plus compact et plus discret. Il est à mentionner que ce modèle acquiert des fixations solides.
  • La motorisation à bras articulé : quant à ce type, les portails plutôt légers sont à privilégier. Bien entendu, il peut s’adapter parfaitement à tous les matériaux de portails. Son avantage se réside dans le fait de sa rapidité ainsi que sa discrétion totale.

Motorisation pour portail battant : les critères à prendre en compte

Le choix de la motorisation de votre portail battant ne doit pas se faire à la hâte. Vu le nombre de modèles qui existent sur le marché, bien choisir n’est pas une tâche facile. Effectivement, il vous est possible d’obtenir un moteur qui peut s’avérer incompatible avec votre portail électrique. Ainsi, afin d’éviter toutes mauvaises surprises, des critères sont à prendre en considération.

Il reste important de définir le type de motorisation qui s’adapte parfaitement avec votre portail. N’hésitez surtout pas à demander l’avis d’un professionnel à la moindre hésitation. Une fois que vous avez trouvé le modèle idéal d’automatisme, vous pouvez choisir le modèle qu’il vous faut selon le sens d’ouverture de votre entrée. Le poids de votre installation joue également un rôle important dans la détermination du modèle adéquat. Le nombre d’ouverture par jour ainsi que sa vitesse selon votre patience restent aussi des éléments à ne pas sous-estimer. À part cela, vous pouvez choisir selon le type de dispositifs d’ouverture que vous souhaitez. Vous avez donc le choix entre la télécommande, le digicode, le badge, etc. N’oubliez pas que votre motorisation devra vous offrir à la fois le confort et la sécurité. Choisissez donc selon vos préférences ainsi que vos budgets.

Si vous avez envisagé de doter votre portail battant d’une motorisation à la fois performante et puissante, vous pouvez trouver votre bonheur ici.

comment renforcer sa porte d’entrée

Une porte d’entrée est un élément incontournable de l’habitation. Elle empêche quiconque d’accéder à votre intérieur sans votre accord. Elle joue donc un rôle considérable dans la sécurisation de la maison. De ce fait, pensez à bien la renforcer et à ajouter des mesures de protection si nécessaire. Il y a plusieurs façons de consolider une porte d’entrée. On vous invite justement à les découvrir.

Procédez au blindage de la porte d’entrée

Cette opération consiste à ajouter des accessoires de sécurité au niveau de la porte sans pour autant la changer. Pour ce faire, utilisez une plaque de blindage en acier et installez-la du côté intérieur de la porte. Ainsi, elle pourra facilement résister à toute forme d’attaque. Il faut aussi affermir le bâti en le couvrant d’une tôle d’acier par exemple, c’est la partie dormante de la porte à distinguer de l’ouvrant ou du vantail. N’hésitez pas à réaliser un encadrement métallique pour une sécurité optimale. En plus, aucun choc ne peut fracasser votre porte, une fois le blindage terminé. Une large gamme d’équipement de sécurité s’offre à vous notamment les cornières anti-pinces. En effet, ces dernières empêchent un potentiel malfaiteur d’introduire un pied de biche entre l’ouvrant et son bâti. Vous pouvez également relier votre porte d’entrée à un système d’alarme ou une caméra de vidéosurveillance pour anticiper une tentative d’effraction.

Utilisez une serrure de sécurité pour renforcer la porte

Il ne s’agit pas de n’importe quelle serrure, mais d’une serrure certifiée A2P par le Centre National de Prévention et Protection. De haute performance, elle peut avoir trois niveaux de sécurité et peut résister pendant au moins cinq minutes à un cambriolage en cours. Ce délai est amplement suffisant pour avertir la police et faire arrêter les cambrioleurs. Quoi qu’il en soit, il faut bien choisir la serrure, car votre sécurité en dépend. Veillez également à protéger les gonds en vous équipant des protèges gonds. Pour cela, misez sur des paumelles ou des pièces métalliques, car ils supportent aisément les gonds.

Pensez à installer une porte blindée

On parle de remplacer directement la porte d’origine par un modèle blindé. En plus d’être de très robuste, une porte blindée est aussi un excellent isolant phonique et thermique. Vous n’entendrez plus les bruits extérieurs et les risques de déperditions thermiques seront minimes. Côté sécurité, la serrure dispose d’une certification A2P BP et peut désormais être biométrique. Vous ne risquez pas de tomber nez à nez avec un intrus dans votre maison avec un tel équipement. S’agissant de l’installation, elle doit être réalisée par un professionnel.

comment cacher coffre volet roulant

Les volets roulants sont considérés comme des équipements de qualité. Grâce à ces avantages, l’installation de ces équipements est considérée comme un besoin, voire même une tendance. Les volets roulants sont surtout connus pour sa facilité de mis en place. À cause de son coffre, ce modèle n’est pas vraiment esthétique. Si vous souhaitez allier isolation et design, on vous recommande de bien dissimuler les caissons de vos volets roulants. Afin de vous aider dans ce projet, on vous recommande de trouver dans cet article, les étapes à suivre afin de cacher les coffres de vos équipements.

Cacher le coffre d’un volet roulant extérieur

Si vous êtes en pleine rénovation de maison, sachez que différentes solutions s’offrent à vous. On vous recommande, quand même, de demander l’avis d’un professionnel. Il vous donnera des conseils sur la réalisation de votre projet. Pour ceux qui sont en pleine construction, sachez que vous êtes favorisés. En effet, vous pouvez choisir l’implantation et la forme de votre coffre. Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous conseille toujours de demander les avis d’un architecte. Afin de répondre à toutes les demandes des particuliers, les fabricants ont décidé de proposer différents modèles de coffrets pour volet roulant. Ainsi, vous pouvez choisir entre les modèles standards, semi-arrondis et arrondis. Si vous souhaitez opter pour un modèle un plus discret, on vous recommande ces nouveaux modèles.

Dissimuler le coffre de votre volet roulant extérieur demande un certain savoir-faire. C’est pour cela qu’il est impératif de demander l’avis d’un expert.

Comment dissimuler le caisson d’un volet roulant intérieur ?

En ce qui concerne le coffre d’un volet roulant intérieur, sa dissimulation est à la fois rapide et facile. Il est en général équipé d’une trappe. Voici quelques conseils à suivre pour bien dissimuler la trappe et les coffres de vos volets roulants. Afin d’offrir à votre maison une touche d’élégance, on vous propose de les cacher avec les rideaux et les doubles rideaux. Vous pouvez également habiller vos coffres avec des tissus. Si vous souhaitez jouer avec vos rideaux, on vous suggère de fixer la tringle au plafond. Quant à la trappe, on vous conseille de la peindre avec la même teinte de votre pièce. Ce qui permet à cet élément de se fondre facilement dans le décor.

On vous suggère également de vous inspirer des modèles de store japonais. Cette astuce vous permettra de profiter d’une certaine fluidité. Vous pouvez camoufler les caissons de vos volets roulants intérieurs à l’aide d’un rideau bateau. Cette idée vous offrira, par la même occasion, une touche de modernité.

comment fixer cremaillere portail alu

Élément responsable de l’actionnement d’un portail coulissant, la crémaillère constitue une pièce à ne pas négliger. C’est pourquoi son installation nécessite un savoir-faire et surtout une précision. Vous avez du mal à installer votre crémaillère ? Voici quelques astuces pour mener à bien l’installation de la crémaillère sur votre portail coulissant.

Les étapes à respecter :

Vous disposez d’un portail coulissant en aluminium ? Après des années de services, la crémaillère, pièce responsable de son coulissage, est sur le point de rendre l’âme. L’idée de la remplacer constitue pour vous, un impératif. Mais comment faire ? Tout d’abord, dévissez tous les pointaux qui servent de vis de fixation à votre ancienne crémaillère. Une fois débarrassé de ces pointaux, vous pouvez maintenant retirer la crémaillère usée. Prenez ensuite la nouvelle crémaillère. Pour cela, insérez tout d’abord la fixation de crémaillère dans vos guidages. Ensuite, dans la seconde fixation de crémaillère, vous allez trouver une porte visse, sous forme de trou. Insérez les vis pointaux dans la porte visse. Une fois que vous aurez fini, vous pouvez glisser la fixation dans le guidage du bas. Puis vissez toutes les visses pointaux. Cela permet de renforcer la fixation de la crémaillère. Vous pouvez maintenant positionner votre crémaillère dans le guidage bas, puis percez et vissez tous les pointaux. Vérifiez ensuite si la crémaillère assure le bon coulissage du portail. Pour ce faire, prenez le vantail puis positionnez le galet de roulement sur le rail de guidage. Vérifiez avant tout que les rails de guidage sont parfaitement alignés. Ensuite, poussez le vantail jusqu’à la battue de réception, et repoussez en sens inverse. Cela afin de mieux constater que la traction du portail soit parfaitement linéaire. Enfin, pour des raisons de durabilité et de robustesse, préférez les crémaillères métalliques au lieu des modèles en plastique.

comment realiser un portail coulissant

Projetez-vous à clôturer votre édifice ? Miser sur un portail vous bénéficiera de divers avantages. Il s’agit d’un système de sécurité inviolable qui vous permettra de filtrer et contrôler les personnes qui entrent dans votre habitation. Qui plus est, vous pouvez le motorisé pour vous privilégier d’un confort d’usage. Réaliser un portail est une chose facile, ainsi, si vous manquez de budget, vous pouvez le faire vous-même. Pour vous aider, nous vous proposons quelques conseils pour la réalisation de votre portail.

C’est quoi exactement un portail ?

Un portail est un système de sécurité destiné à clôturer un édifice. Il peut être utilisé par des propriétés, des immeubles, des entreprises, des commerciaux, etc. Pour satisfaire aux besoins des utilisateurs, les concepteurs de portail ont innové pour deux modèles de portail notamment le portail battant et le portail coulissant. Ces modèles vous bénéficient d’une sécurité étant donné qu’il permet d’éviter toute tentative d’intrusion. D’ailleurs, en les motorisant, ils optimisent encore plus votre sécurité et celle de votre famille. Par rapport à un portail traditionnel, le portail motorisé est plus difficile à forcer. Ensuite, les motorisations vous bénéficieront d’un confort d’usage. Vous n’êtes plus obligé d’ouvrir ni de fermer votre portail manuellement. Il vous suffit d’utiliser votre télécommande pour piloter à distance le mouvement de votre portail.

Pourquoi choisir un portail coulissant ?

Comme il est dit plus haut, tous les portails vous bénéficient de divers avantages. Par contre, le portail coulissant est encore plus avantageux que le portail battant. D’abord, un portail coulissant est plus pratique en cas d’insuffisance de place. Il s’adapte à des entrées en montée et les espaces étroite, il est même le plus conseillé si votre propriété donne accès sur une voie publique. En effet, composé d’un seul ventail, ce dispositif coulisse sur un rail et effectue des mouvements latéraux de gauche à droite ou de droite à gauche. Qui plus est, le portail coulissant demande moins de travail et surtout facile à réaliser que même avec une petite notion, vous pouvez effectuer vous-même la réalisation de votre portail coulissant.

Les étapes de la réalisation d’un portail coulissant

Avant de réaliser un quelconque portail, il faut d’abord connaître le modèle à adapté et les matériaux utilisés pour la fabrication. En effet, le portail coulissant existe en deux options, l’une utilise un rail pour effectuer ses mouvements, et l’autre, celle qui est autoportante. Concernant les matériaux de base, vous avez le choix entre le bois, l’aluminium, le fer, l’acier et le PVC. Concernant le travail en question, vous devez suivre quelques étapes. La première étape est de prévoir une semelle en béton pour la mise en place du rail de coulissement. Ce travail vous permet d’assurer que le terrain de construction est parfaitement plat. Ensuite, commencer par la construction de la fondation de votre portail. Il s’agit de délimiter et creuser un trou au sol. Puis, passez à l’installation du guide au pilier. Il s’agit de faire passer le guide jusqu’au pilier sur la traverse haute et le fixer par des chevilles et des vis. Enfin, mettez en place tous les accessoires notamment les caches-vis, les caches du rail de guidage, la poignée, les gâches aux piliers et la butée d’arrêt.

Pourquoi choisir un portail en aluminium ?

Il existe différents types de matériaux pour la réalisation d’un portail. Ces différents matériaux offrent chacun divers avantages et inconvénients. Les matériaux les plus utilisés pour la fabrication de portail sont le bois, le PVC, l’acier, le fer et l’aluminium. L’aluminium est un matériau privilégié dans les différentes architectures modernes. Ce matériau offre un large choix de design et de finition et demandent très peu d’entretien.

Read more

Des volets en PVC pour un confort optimal

Les PVC constituent une alternative disposant d’un excellent rapport qualité prix en comparaison aux volets en bois et aux volets en aluminium. Le PVC (polychlorure de vinyle) est un matériau plastique composé à plus de 50% de matière d’origine minérale. Les principaux composants du PVC sont le sel de mer et le pétrole. Le PVC est surtout reconnu pour être utilisé dans la fabrication des différents tubes de raccord et d’évacuation d’eau, un domaine où il a fait ses preuves en matière de durabilité et d’étanchéité. Actuellement, l’utilisation du PVC s’est démocratisée par la fabrication de divers éléments des bâtiments autre que les tuyauteries. À savoir : les volets, les cloisons, les revêtements muraux, et même des meubles. Les produits en PVC les plus communs en dehors des tubes sont les fenêtres. Le PVC fait partie des matériaux les plus utilisés aux côtés du bois et de l’aluminium.

Read more