Astuces menuiserie

Les portails automatiques sont-ils sécuritaires ?

De plus en plus de gens se tournent vers les portails automatiques dans la mesure où ceux-ci permettent de bénéficier de différents avantages au quotidien. La question est posée concernant le niveau de sécurité dont il est possible de bénéficier avec ce type de portail, qui notamment, comprend un système de motorisation.

Présentation des portails automatiques

On parle de portails automatiques pour évoquer les différents modèles de portails dont il est possible de gérer l’ouverture et la fermeture par le biais d’une télécommande ou bien d’un pavé de boutons. Le principal avantage réside dans le fait qu’il n’est pas nécessaire de se déplacer physiquement ou approcher le portail pour ouvrir celui-ci, et il faut juste appuyer sur le bouton qui convient pour que le tout s’enclenche. C’est une véritable aubaine pour les personnes qui doivent aller et sortir de leur maison en étant au volant, et qui ne peuvent pas toujours compter sur quelqu’un pour ouvrir ou fermer le portail pour elles.

Ici, avec l’aide d’une télécommande, il est possible de faire l’ouverture et la fermeture du portail sans devoir quitter votre siège auto. Ce n’est pas le seul avantage qu’il est possible de tirer ce type de portail, et on peut aussi évoquer la possibilité de faire un raccord avec un système de domotique. Si vous faites cela, vous vous accordez la possibilité de gérer votre portail en utilisant votre smartphone, ou bien un ordinateur qui soit relié à internet et à votre système de domotique. Il est faisable de convertir un portail normal en modèle automatique, et il faut juste vous assurer de mettre en place le bon modèle de motorisation.

La sécurité des portails automatiques

Différents dispositifs sont mis en place afin de permettre de faire en sorte que les portails automatiques soient sécurisés un maximum. En outre, un système de verrouillage intégré dans le moteur mis en place empêche tout mouvement une fois que le tout est en position entièrement ouvert ou bien en position fermée. Pour ce qui est de l’ouverture, on ne peut l’actionner qu’en utilisant la télécommande qui convient. Il est possible de faire la mise en place d’un digicode sur l’entrée, pour permettre à votre portail de s’ouvrir seulement si la personne à l’entrée connait le code correspondant.

Avec cela, on peut assurer que ce ne sera pas possible pour des personnes étrangères à la maison d’entrer trop facilement par votre portail automatique. La sécurité se rapporte également à l’utilisation du portail au quotidien, et par exemple, la présence de capteurs vient éviter que le portail ne vienne entrer en collision avec une personne, un animal de compagnie ou bien un objet voisin. L’absence de tels capteurs pourraient causer une fréquence bien plus élevée que la normale pour ce qui est des accidents de ce genre, et vous devez donc faire en sorte de les inclure au moment de faire la mise en place de votre motorisation. Ensuite, tout dépend du type de motorisation dont vous décidez de faire la mise en place sur votre portail, et les options à votre disposition sur le marché sont larges.

Pourquoi motoriser son volet roulant ?

Vous fermez vos fenêtres avec des volets roulants ? Vous devez certainement savoir à quel point il est pénible de manœuvrer la manivelle ou la sangle lors de l’ouverture et de la fermeture de vos stores. Heureusement, il existe une alternative pour se soustraire de ces manœuvres manuelles incessantes et ainsi simplifier votre vie quotidienne. On parle de motorisation de volets roulants. On vous dit tout sur les bonnes raisons d’équiper votre store d’un système d’automatisme.

Motoriser un volet roulant pour renforcer la sécurité

La motorisation de volet roulant cumule de nombreux avantages. On peut citer la sécurité optimale offerte par un volet électrique. En effet, ce dernier permet de renforcer la résistance de vos ouvertures aux tentatives d’intrusion et d’effraction. Il constitue une barrière supplémentaire pour faire face à toutes les formes d’attaques imaginées par les malfaiteurs. Pour ce faire, le volet voulant est équipé de système anti-arrachement et système anti-crochetage. Aussi, il embarque une lame finale et des joints de coulisse qui lui permet de fermer de manière efficace vos portes et vos fenêtres. Enfin, la majorité des volets sont munis d’un système de blocage qui s’active automatiquement en cas de tentative de cambriolage. Et lorsque le store fait face à un obstacle, il se bloque ce qui évite les accidents domestiques.

Un volet motorisé pour une isolation thermique performante

Le volet roulant constitue aussi un vrai atout pour isoler thermiquement votre maison. En saison hivernale, il vous assure un confort de vie optimal puisqu’il réduit voire empêche les déperditions de chaleur. Mais surtout, sa mise en place permet de limiter les courants d’air dans vos pièces de vie. En outre, cette isolation thermique renforcée est synonyme d’économie d’énergie. Pour cause, la consommation énergétique de la maison est maîtrisée ce qui en fait la solution idéale pour abaisser la facture de chauffage électrique. Et d’autre part, le volet roulant permet de rafraîchir votre intérieur en été puisqu’il est capable d’atténuer l’accroissement de la température. Pour y arriver, il renvoie les rayonnements solaires transportant de la chaleur vers l’extérieur de votre logement. C’est une bonne alternative à la pose d’un système de ventilation.

Le volet roulant électrique pour une obscurité totale

L’installation de volet roulant motorisé vous permet de dire adieu aux nuits blanches. Pour cause, cet équipement vous garantit une obscurité totale pour éviter que les rayons du soleil ne perturbent votre sommeil. Contrairement aux rideaux habituels, il est à la fois étanche et imperméable pour profiter d’un maximum d’intimité. En complément, le volet électrique affiche un bon niveau d’isolation phonique. Il est en mesure d’étouffer les bruits extérieurs, une fois en position fermée.

PVC ou Alu ? Les détails

Les matériaux à votre disposition des différents éléments qui entrent dans la constitution de votre maison comme les éléments de menuiserie peuvent se composer de matériaux divers. Parmi ceux qu’on peut mentionner, il y a l’aluminium et le PVC, et tous deux sont en train de gagner des places importantes dans le monde de la construction en général.

Utiliser le PVC pour les éléments de votre maison

Le PVC est un matériau synthétique qui a été conçu expressément pour répondre aux besoins existants des maisons pour les différentes parties de celle-ci. En outre, il est largement utilisé pour les éléments comme la tuyauterie, ou encore différentes parties de la maison comme des composantes des cadres de fenêtres ou de la toiture. On peut définir ce matériau comme étant solide et léger, et il ne viendra donc pas poser une contrainte de poids importante aux parties de votre maison où il va prendre place.

Il est aussi devenu possible de s’en servir pour fabriquer des éléments tels que les portes et fenêtres, et le tout permet d’obtenir un résultat qui puisse être à la fois esthétiquement plaisant et pratique à l’usage. Pour ce qui est d’un usage à destination de portes et fenêtres, le PVC présente aussi l’avantage d’avoir un bon niveau d’isolation sur le plan thermique. D’ailleurs, en raison de cela, on va se tourner vers celui-ci pour fabriquer des coupe-vent, dont le rôle va permettre d’assurer une bonne protection contre la perte de chaleur dans une maison.

L’aluminium et ses différents atouts

On fait de plus en plus l’usage de l’aluminium dans le monde de la construction, dans la mesure où celui-ci possède des caractéristiques qui la rendent plaisantes et pratiques pour un usage dans la maison. En premier lieu, on peut faire mention du fait que c’est un matériau léger qui possède pourtant une bonne résistance en général, et cela grâce à une excellente gestion des chocs qui peuvent lui survenir. Lorsqu’un choc important vient s’appliquer à l’aluminium, plutôt que de casser, celui-ci va juste légèrement se déformer, et de plus, il est relativement simple de lui redonner sa forme d’origine.

Comme mentionné plus tôt, l’aluminium est un matériau esthétique qui peut servir pour la construction de meubles et pour des éléments de menuiserie, et on peut laisser le tout dans cet état naturel qui est caractéristique à ce métal. Toutefois, certains particuliers décident d’utiliser de la peinture pour faire en sorte que le tout soit harmonieux avec leur intérieur. Ainsi, vous pouvez vous décider pour une option ou pour une autre, c’est une simple question de choix.

Comment choisir entre les deux ?

Le choix entre l’aluminium et le PVC doit essentiellement se faire en fonction de l’élément à construire. Les caractéristiques de l’un ou de l’autre font qu’il n’est pas possible d’utiliser les deux pour les mêmes tâches. Si vous cherchez un matériau qui soit à la fois esthétique et résistant au choc, l’aluminium est le matériau idéal. Si vous cherchez à la place un matériau qui soit peu onéreux et qui possède de bonnes capacités sur le plan de l’isolation thermique, il vaut mieux se tourner vers le PVC.

Branchement portail et visiophone

De jour en jour, les attentes des habitants ont commencé à s’amplifier et bientôt, leur niveau d’exigence en matière de confort et d’aisance a largement pris le pas sur les innovations technologiques actuelles. De ce fait, les concepteurs ne cessent de chercher les moyens plus efficaces pour répondre à ces divers besoins et attentes. De nos jours, il existe déjà un système permettant à la fois de sécuriser la maison et aussi d’accéder à l’ouverture et la fermeture d’un portail.

Pour se faire, les occupants ont opté pour des visiophones dotant désormais d’une double fonctionnalité pour faciliter ses tâches quotidiennes et en même temps pour protéger au maximum sa demeure. Doté de nombreux avantages, le raccordement du visiophone par rapport à l’automatisme du portail exige une étude analytique pour éviter toute divagation. Découvrez ci de suite tous les astuces et méthodes nécessaires pour brancher un portail et un visiophone.

Un complément idéal pour les portails motorisés

En principe, le visiophone appelé également interphone vidéo sans fil ou filaire est un outil idéal pour contrôler l’accès d’un logement afin de pouvoir protéger et regarder les visiteurs qui veulent accéder à la maison. Composé de plusieurs éléments à savoir un micro, un haut-parleur, une caméra et un bouton à multi usage, c’est un précepte très opérant pour sécuriser efficacement la demeure suite à l’accroissement de l’insécurité.

En effet, à part son titre de protection ultime, le visiophone est un complément très captivant pour les portails motorisés. Doté d’un surplus de fonctionnalité, de ce fait, il peut maintenant accéder à l’ouverture et la fermeture du portail pour opter un confort optimal grâce à un bouton déjà encastré sur l’équipement. Un gain de temps pré requis, vos quotidiens semblent plus aisés et commodes.

Les procédures de l’installation de ces équipements

Bien évidemment, il est désormais possible de coupler le système de l’automatisme de portail et du visiophone. De fait, la pose de ces outils nécessite une étude bien pondérée pour choisir le modèle convenable et adapté au type de portail motorisé afin de parvenir à la réussite de l’installation. Par conséquent, selon les modèles conçus ou voulus, l’agencement de ces équipements est dissemblable puisque la mise en place des certains éléments à savoir le visiophone filaire et sans fil ne suit pas la même procédure.

Par ailleurs, pour procéder au branchement de ces deux équipements, la première étape consiste à préparer les câbles téléphoniques nécessaires. De ce fait, vous devez couper les fils électriques en essayant de dénuder chaque extrémité à l’aide d’une pince coupante en suivant la longueur essentielle pour raccorder le portier du visiophone au niveau du moteur du portail. Ensuite, branchez ses fils sur la platine de rue du visiophone. Dans ce cas, il vous suffit d’ouvrir la platine et de sortir le bouton poussoir en retirant les vis qui le maintiennent. Par la suite, vous devez brancher les fils sur l’automatisme du portail en essayant de faire passer les fils dans une gaine encastrée et le tour est joué !

Muret de cloture et borne comment faire ?

Muret de clôture ou bornage, l’un ou l’autre, ce sont des opérations menés dans le but de délimiter dans l’espace un territoire ou plus précisément un terrain. Chaque propriétaire reconnaissance unilatéralement la présence de limite de leurs patrimoines propres. De manière verbale, un géomètre est requis pour marquer les lignes de séparations de chaque propriété. Matériellement, cet acte est concrétisé par l’implantation d’abornement. La clôture joue un rôle de détourage visuel de l’ensemble du domaine en question. Quelques règlementations et techniques sont intimement liées à ces actions. Dans cette mesure, nous vous invitons à suivre cet article dont le but de vous tenir au courant des informations essentielles sur la thématique.

Qu’en est-il du bornage ?

Grâce à des objets dénommés bornes, il est possible de délimiter géographiquement l’espace existant entre deux ou plusieurs propriétés. Tout d’abord, il est important de préciser un fait essentiel. Ce procédé est entièrement réservé aux fonds encore non bâtis. Selon cet élément, il sera impossible d’effectuer un bornage sur un terrain bâti avant un délai imparti de trente ans en moyenne. La seule autorité capable d’effectuer cette manœuvre est l’expert géomètre. Avec sa permission, les parties soulevées peuvent déterminer un accord tacite du moment où des preuves écrites certifiant la possession des lieux sont mises à la disposition.

Une clôture, en quoi cela consiste ?

Dans une optique légale, ce droit que possèdent les propriétaires n’est pas illimité, il possède toutefois quelques règlementations et limitations par rapport au passage. Dans un souci de clause abusive, les voisins ont un mot un à dire sur les dispositions de ces clôtures si ces derniers possèdent un caractère superflu ou même nuisible. Concernant l’érection d’un mur de séparation les deux parties sont tous deux dans l’obligation de contribuer financièrement. Selon la loi en vigueur, la hauteur d’un mur ne devra pas dépasser les 3,20 mètres de hauteur. Cet indicateur est notamment valable dans les zones d’habitations ou la densité de population avoisine les 45 000 habitants. Cette hauteur sera révisée à la baisse pour les autres cas de figure.

Construction du muret, à quel prix ?

Avant d’entamer tous travaux de construction, il faut commencer à se faire une idée des fondations. Elles sont très importantes et la stabilité de la structure va entièrement dépendent leur qualité. Selon toute vraisemblance, le béton armé est le matériau idéal à exploiter. Concernant les proportions optimales, il faut préconiser 300 kg/m 3 et un dosage excessif ou insuffisant ternira les performances qu’offriront ces fondations. Pour la semelle des murets, vous avez le choix entre du béton auto plaçant, fibre, ou hydrofuge. Côté financier, il faudra au moins compter jusqu’à 100 euros par m2, pour les coûts des matières premières et surtout de la main d’œuvre.

Comment cacher un mur et cloture du voisin en limite

Depuis maintenant quelques décennies, le camouflage d’un mur ou d’une clôture est devenu une nécessité auprès des propriétaires et locataires. Le but de cette manœuvre se repose sur deux facteurs, d’une part un besoin pour cacher un mur qui manque d’une touche d’esthétisme et d’autre part un besoin pour atteindre vers une meilleure d’intimité. Malgré cela, pour certaines causes, il est essentiel de se référer sur quelques optiques à savoir si le mur est le vôtre, ou à celui de vos voisins ou est-ce un mur dit mitoyen. Dans ces différents cas, nous vous invitons à suivre intégralement cet article pour vous aider à trouver une meilleure solution pour cacher un mur ou une clôture.

Les différents types d’élément pour cacher un mur ou une clôture

Il existe une multitude de choix pour cacher un mur ou une clôture à chacun sa préférence. En premier lieu, si vous avez un peu de difficulté par rapport à la mise en œuvre de ce projet et aussi vous voulez éviter toute forme de litige, faites pousser des plantes bisannuelles ou annuelles comme des roses trémières, des hauts tuteurs ou des rangs de tournesols pour camoufler promptement le mur. De même que vous pouvez aussi camoufler le mur avec des vivaces géantes par rangée de façon uniforme pour détenir un résultat spectaculaire. Effectivement, pour choisir une plante en termes de camouflage, n’optez que des plantes dotées d’une hauteur qui ne dépassera pas de 3 mètres comme les bambous, les arbustes, les haies d’osier, etc.

En deuxième lieu, pour avoir plus de sûreté, posez une clôture grillagée afin que vous puissiez la couvrir avec des plantes grimpantes de vos choix. À noter que la distance entre le mur et cette clôture doit être minimum 50 cm. En d’autres circonstances, vous pouvez aussi combler le mur par des treillages décoratifs en trompe-l’œil, une solution efficace pour habiller à la perfection le mur sans aucun camouflage intégral. Par ailleurs, pensez aussi à dissimuler le mur avec des bardeaux de bois pour avoir un aspect plus esthétique qui se marie parfaitement aux jardins dotés du style contemporain.

L’essentiel à retenir

Dans une résidence, un mur en matière de séparation devient un sujet de désaccord au niveau des voisins. Avant d’entreprendre dans le projet d’accoutrement, il est dans ce cas primordial de connaître la distinction entre les différents caractéristiques murs pour éviter tout genre de litige établi. En effet, avant de procéder au camouflage des murs, pensez à identifier préalablement le caractère du mur que ce soit privatif ou mitoyen. Chacun de ses caractères à leur propre réglementation prescrite.

Par définition, le mur mitoyen est un mur à cheval sur la borne séparative qui sert à subdiviser un bien immobilier contigu entre deux voisins par la présence d’une pente à chacun pour soi. Par contre, le mur privatif est un mur à pente unique appartenant à celui où la pente s’incline.

Quelle hauteur minimum pour un coffre volet roulant ?

Plusieurs modèles de volets roulants sont disponibles sur le marché. Leur dimension, leur hauteur ainsi que leur design se choisissent en fonction de nombreux paramètres, mais si les versions standards ne vous conviennent pas, il est possible de trouver des fabricants qui livrent un sur mesure. Pour le coffre, son volume se définit en fonction de la taille du volet roulant. Donc, naturellement, plus le volet est grand, plus le coffre l’est aussi. Dans la présente rubrique, nous allons découvrir tout ce qui concerne la dimension, la hauteur et la forme du coffre volet roulant.

Volet roulant standard et sur mesure

Généralement, quand vous vous rendez au magasin, les modèles de volets roulants exposés sur les rayons sont conçus en standard. C’est-à-dire qu’ils peuvent déjà s’adapter à chaque structure et vous n’aurez plus qu’à l’installer. Ces ouvrages sont fabriqués à partir de plusieurs types de matériaux différents, mais communément, on utilise l’alu et le PVC. Pour le volet roulant en lame PVC, la dimension la plus utilisée se situe entre 8×40 et 14×53. Pour l’aluminium, cette dimension peut être très variée. Ce qui signifie que vous pouvez en choisir selon la taille de votre porte ou fenêtre. Outre ce paramètre, le point fort du volet roulant standard est que son prix est nettement plus avantageux que celui du volet roulant sur mesure. En plus, vous pouvez procéder à la pose vous-même, si vous possédez des compétences en bricolage. Par ailleurs, il se pourrait que votre projet ne soit pas compatible avec l’installation d’un volet roulant standard. De ce fait, il va falloir recourir aux modèles conçus sur mesure. Cette structure sera complètement personnalisée en fonction de vos exigences. Il n’existe pas réellement de norme qui stipule la dimension d’un volet roulant parce que sa hauteur, sa profondeur ainsi que sa taille dépendent entièrement de la structure qu’il va couvrir.

Taille, hauteur et largeur du coffre

La dimension du coffre se détermine complètement en fonction de la taille du volet roulant. Par exemple, pour un volet roulant de 3,5 mètres de hauteur et de 2,9 mètres de large, un coffre de 250 mm peut l’accueillir. Mais il est naturellement possible d’opter pour un coffre de plus petite taille, 125 mm par exemple, si le volet n’est pas très grand. La hauteur minimum pour le coffre se situe généralement entre 500 et 1999. Vous avez le choix entre un coffre à pan coupé ou à pan arrondi, mais ce critère dépend de vos goûts en matière de design.

Actuellement, la solution la plus pratique qui est préférée par tous les clients est le volet roulant motorisé qui offre plus d’aisance d’utilisation. Nous vous le recommandons, d’ailleurs, afin de faciliter votre quotidien et de gagner plus en confort. Une multitude de choix vous attend pour ce type de volet roulant. Et avant de procéder à l’achat, vous devez bien établir des critères en fonction de votre situation, notamment au niveau de la dimension, afin de ne pas vous tromper de structure.

télécommande de portail SINDAUR

Une fois que vous avez choisi d’équiper un système de motorisation à votre portail, accompagner l’ensemble d’une télécommande devient une évidence. En effet, lorsque le portail est motorisé, en l’absence d’un bip portail, l’installation ne peut pas bouger. Voici ce que vous devez savoir sur la télécommande de portail SINDAUR.

Portail motorisé, aussi pratique que fiable

Utiliser un portail traditionnel n’est plus dans la tendance du temps moderne. En fait, avec l’innovation de la technologie, le portail équipé d’une motorisation est devenu une installation très prisée en ce moment. Même si ce type de portail a été réservé pour des usages professionnels auparavant, en ce moment, le portail motorisé peut être utilisé par monsieur tout le monde.

Que ce soit un portail coulissant ou un portail battant, il peut être accompagné d’une motorisation qui simplifie aussi son utilisation de tous les jours. Seulement, le système motorisé de ces deux types de portails n’est pas les mêmes. Pour un portail coulissant, la motorisation peut être à rail ou bien autoportante. Et si votre portail est à battant, le choix de motorisation est très diversifié. Vous avez donc le choix entre la motorisation à vérins, la motorisation enterrée et aussi la motorisation à bras. Pour le portail battant, la motorisation est la plus discrète du fait qu’il se place en dessous de l’ensemble du portail donc l’installation devient invisible. C’est justement cet aspect qui lui donne plus de performance vu que l’équipement ne s’expose pas à tous les facteurs destructeurs comme les chocs et les intempéries.

Zoom sur la télécommande de portail SINDAUR

Malgré la multiplication d’équipement de commande de portail qui inonde le marché, la fiabilité de la télécommande de portail SINDAUR reste inégalée. Déjà, SINDAUR est une marque de référence dans le monde de la motorisation de portail. De ce fait, les équipements issus de cette marque sont tous de qualité supérieure. Aussi, avec la résistance et la fiabilité de ce type de bip portail, son usage vous propose le confort dont vous aurez besoin tous les jours.

L’usage de la télécommande de portail SINDAUR vous propose divers avantages comme le fait de plus descendre de la voiture si vous voulez ouvrir votre portail. Un simple appui sur cette télécommande suffit à actionner l’automate qui conduit la motorisation de votre portail. L’utilisation de ce gadget est recommandée surtout pour les personnes à mobilité réduite. Mais encore, en choisissant d’utiliser un portail motorisé, vous opter pour une assurance optimisée de votre sécurité quotidienne. Il n’est plus indispensable que vous attendiez des heures sur le bas de votre portail et que quelqu’un vienne vous ouvrir. En fait, si vous avez en votre possession votre bip portail, vous pouvez piloter à distance son ouverture et se fermeture. Mieux encore, la télécommande de portail SINDAUR est également un moyen de limiter l’accès à votre résidence. Donc en choisissant d’investir dans ce modèle de bip portail, vous optimiser votre sécurité tout en améliorant votre confort.

Fondation obligatoire pour portail a battant ?

Vous venez de construire une maison et vous voulez y installer un portail pour ainsi conserver votre sécurité chaque jour. Plusieurs questions se posent pour la réalisation de l’installation de votre portail battant. Pour la pose d’un portail battant, est-il obligatoire d’installer une fondation ? Voici quelques réponses sur ce sujet.

Portail battant et fondation

Que ce soit un portail battant ou un portail coulissant, le début de tous les travaux pour une telle installation demande toujours la mise en place d’une fondation. En effet, la fondation est la racine même de votre portail donc il est tout simplement obligatoire de l’installer avant la pose de votre portail. Cette pose est donc indispensable pour que l’ensemble de votre portail puisse bien tenir en place. La fondation servira donc de support aux piliers de votre portail et pour sa semelle, elle doit être plus large sur le portail. Même si votre portail battant est de modèle classique et que vous voulez l’accompagner d’une motorisation plus tard, sur la fondation, vous pouvez y installer des gaines électriques qui vont recevoir la motorisation au moment de l’utilisation, à l’avenir.

La phase de réalisation de la fondation de votre portail battant

Pour la phase de l’installation de la fondation de votre portail battant, il est indispensable d’avoir à votre disposition quelques matériels. Pour les équipements, vous aurez donc besoin d’un kit pour le traçage et pour prendre les mesures de la fondation. Il vous faut également des outils à mains comme le burin, le pied de biche, la meuleuse ainsi que la truelle. Parce que c’est un travail qui demande des précisions, l’usage d’un niveau est aussi nécessaire.

Pour la préparation des fondations, il faut que la profondeur des piliers soit supérieure à la zone restante. Aussi, vous devez prévoir un surplus de hauteur de 5 cm pour la base des piliers évitant ainsi les déformations de l’installation après le séchage. Après avoir tracé la ligne matérialisée (avec une corde), il faut creuser sur cette zone pour délimiter l’emplacement de la fondation après avoir placé des piquets et une corde.

La phase suivante consiste à réaliser le coffrage et le coulage du béton de la fondation de votre portail battant. Pour le coffrage, il sera constitué de bois et il doit se placer dans la partie creuse de la fondation et stabilisée des deux côtés par des piquets. Pour un portail équipé d’un système de motorisation, la gaine pour les câbles électriques devrait être attachée au bout de l’armature métallique. La composition du béton, il vous faudra de l’eau et du béton (selon le dosage) avant de verser le tout dans le coffrage. Le décoffrage doit se faire après 24 heures de pose et le remblayage avec de la terre sera la phase qui achèvera la réalisation de la fondation de votre portail battant. Au moment de coulage du béton, il est vivement recommandé de bien suivre les instructions pour le dosage du béton pour éviter que la composition n’arrive pas à bien tenir le portail bien en place, face aux averses puissantes ou d’autres caprices de la météo.

télécommande de portail BELFOX

L’utilisation de portails motorisés est actuellement devenue une tendance auprès des particuliers qui souhaitent avoir une maison qui soit aussi moderne que possible. En outre, mettre en place ce genre de portail chez soi est une démarche qu’il est simple d’entamer, et il en est de même pour l’installation d’une télécommande qui permet d’en prendre le contrôle.

Présentation du portail motorisé

Les portails qu’on peut motoriser doivent répondre à certains critères, et l’un d’entre eux est qu’ils soient de type coulissant. Cela signifie qu’il est nécessaire que le portail circule sur un système de rails, et que son ouverture fasse d’un côté vers un autre. Cela exclut d’office les portails à battant, dont l’ouverture se fait suivant un axe semi-circulaire. En effet, dans le cas du portail coulissant, le travail du moteur consiste principalement à tirer le portail dans un sens ou un autre, et cela ne requiert qu’un minimum d’effort.

Ce n’est pas qu’il est impossible de faire la motorisation d’un portail à battant, le souci vient du fait que ce n’est pas vraiment rentable de le faire, car le système nécessaire serait trop compliqué et couteux à installer. Ici, vous devez juste installer un moteur, qui se place soit en hauteur, et est relié à une crémaillère qui convertit la rotation du moteur en mouvement, soit en position basse, auquel cas on doive faire l’installation de rails précis.

Utiliser une télécommande de portail

Il vous est possible de faire l’utilisation d’une télécommande de portail dans la mesure où un moteur est mis en place dessus. La chose à faire pour cela est de relier le récepteur de la télécommande à votre moteur, et cela rendra possible d’entamer la communication à distance entre ces deux éléments. Le but du récepteur est de recevoir les instructions qui sont émises à distance par la télécommande, et de convertir celles-ci en action pour le portail.

La transmission des instructions en question se fait en utilisant des ondes radio, et c’est le mode de communication qui est le plus pratique pour ce genre de tâche. En outre, cela ne pose pas trop problème quand on est confrontés à des obstacles physiques, et pour les autres types de télécommandes, qui fonctionnent généralement en utilisant des rayons infrarouges, il n’est pas possible de transmettre les informations quand un obstacle physique fait obstruction.

Comment dépanner votre télécommande

Comme c’est le cas pour les différents appareils domestiques que nous avons chez nous, il est possible de faire face à des petites pannes de fonctionnement avec la télécommande. Cependant, il n’est pas nécessaire de faire directement appel à un professionnel ou bien de tout de suite acheter une télécommande, car la première du temps, vous pouvez résoudre les soucis vous-mêmes.

En premier lieu, vérifiez si les piles ne sont pas à plat ; si le problème persiste même avec de nouvelles piles, c’est qu’il est situé autre part. Vous pouvez ensuite vérifier s’il n’y a pas d’ondes qui viennent interférer avec votre utilisation de la télécommande. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez ouvrir votre télécommande, et vérifier avec un potentiomètre si certaines composantes ne sont pas hors service.