Astuces menuiserie

comment fermer les marches d’un escalier

L’escalier est une partie importante de notre maison, et elle nous permet de nous déplacer d’une partie à une autre de notre demeure, soit depuis un étage inférieur vers un étage supérieur ou inversement. Il est possible de faire l’aménagement de cette partie de votre maison pour en faire une utilisation spécifique.

La fabrication d’un escalier en bois

Le bois est généralement un des choix principaux des particuliers quand il est question de la création d’un escalier. Les raisons en sont nombreuses, dont une facilité de manipulation de ce matériau, qu’on n’a pas de peine à découper et modeler comme on le souhaite. Souvent, pour économiser du bois, on peut choisir de ne pas mettre en place de contremarches, ce qui donne également un aspect esthétique précis. Si vous décidez de faire cela, on peut considérer votre escalier comme de style minimaliste.

Pourtant, cela vous bloque la possibilité de faire un quelconque usage de l’espace qui se situe en dessous de l’escalier. Généralement, il se trouve un espace assez important en dessous d’un escalier, et plus celui-ci est grand, plus l’espace en question est large. On peut exploiter cet espace de différentes manières, notamment comme espace de rangement, mais aussi comme placard ou penderie.

Les manières de fermer votre escalier

Vous avez le choix entre deux méthodes principales pour fermer votre escalier: la mise en place de contremarches, et l’installation d’une plaque unique qui recouvre le tout. La première option possède l’avantage d’un esthétisme plaisant, car personne ne peut se douter vu de l’extérieur que l’espace en dessous de l’escalier est utilisée d’une manière ou d’une autre. Cependant, la mise en place de ce type de fermeture d’escalier nécessite qu’on y consacre une grande quantité de temps, vu qu’il est question de mettre en place chaque contremarche une par une.

La solution d’installer directement une plaque qui recouvre le tout en une fois est une des solutions possibles qui se présentent à vous. Elle est la plus rapide, mais le souci réside sur le plan visuel, et pour certains la mise en place d’une telle plaque peut ne pas être plaisant esthétiquement. Ainsi, votre décision doit essentiellement se baser selon ce qui est important pour vous, soit l’esthétique, soit le côté pratique.

La question de l’isolation de l’escalier

Il se peut que vous décidiez de faire l’isolation thermique et phonique de la partie inférieure de votre escalier. Si vous envisagez de faire cela dans le futur, il faut le prendre en compte avant de faire la fermeture de votre escalier. En outre, l’option qui vous est le plus conseillé si vous souhaitez une bonne isolation de cette partie de votre domicile est d’utiliser à la fois la plaque pour recouvrir la partie basse de l’escalier et les contremarches.

En faisant cela, il vous est possible d’utiliser de la laine soufflée pour isoler cette partie de votre escalier. C’est bien plus efficace de faire cela, car le son et la chaleur ne pourront pas aisément traverser votre escalier. Il est cependant requis de faire l’isolation au moment même où vous faites la fermeture de l’escalier.

comment cloisonner un escalier
Previous post
télécommande de portail FORSA
Next post