Astuces menuiserie

chute escalier quand consulter

Même en étant normalisé et confortable, l’escalier fait partie des endroits de la maison où les accidents surviennent fréquemment. Généralement, les chutes sont fréquentes chez les jeunes enfants, par leur manque d’expérience, et chez les personnes âgées, à cause de leurs déficits visuels et corporels. Parfois, sous le choc de l’accident, l’on agit n’importe comment et adopte même des gestes inappropriés sans être complètement conscient de la gravité de la situation. Afin d’éviter d’aggraver le cas de la victime, voici quelques conseils à prendre en compte lors d’une chute dans l’escalier.

Chutes et impacts

Même si nous avons mentionné ces rangs d’âge précédents, tout le monde est concerné par ce type d’accident. Seulement, la façon dont le corps réagit face aux coups est différente chez toutes les tranches d’âge (nourrissons, jeunes enfants, adolescents, adultes et personnes âgées).

Même minimes, les chutes peuvent provoquer des lésions au niveau du point d’impact. Dans certains cas, il ne s’agit que de lésions superficielles comme des bleus ou des écorchures, tandis que dans d’autres, la chute provoque des lésions au niveau du rein, du foie ou de la rate s’il s’agit d’une chute sur le ventre ou le thorax. Et prenez garde parce que certaines lésions, notamment les lésions osseuses, ne sont détectables que via une radiographie. Dès qu’une personne tombe d’un escalier, vérifiez toujours le point d’impact pour connaitre les précautions à prendre. Si la victime a reçu un coup sur la tête ou le visage, cela peut entrainer des fractures du crâne avec la formation d’un hématome dans le cerveau ou dans l’enveloppe autour du cerveau. Le plus souvent, les chutes sur les fesses ne provoquent des conséquences graves que sur les personnes âgées parce qu’elles peuvent faire un tassement vertébral. Chez une personne en bas âge, cela n’occasionne que quelques douleurs dans le dos ou le coccyx.

Comment réagir en cas de chute d’escalier ?

Si quelqu’un vient de tomber d’un escalier, rien ne sert de se précipiter. Il faut entreprendre des gestes non brusques et s’approcher prudemment de la victime en prenant quelques secondes pour comprendre ce qui s’est passé. Si la personne ne se relève pas directement après la chute, il faut la laisser reprendre ses esprits et l’interroger sur l’endroit qui lui fait mal. Si elle arrive à se relever après quelques instants, aidez-la doucement et soignez les blessures (s’il y en a). Par ailleurs, si la victime n’arrive pas à bouger de sa position et se plaint de douleur dans le dos ou la nuque, vous devez alerter le SAMU en leur expliquant la situation. En attendant les secours, vous devez ordonner la victime de rester immobile et vous ne devez la déplacer en aucun cas. Face à cette situation, évitez de montrer un signe de panique à la victime pour ne pas la déstabiliser, et veuillez maintenir fermement sa tête si elle cogite.

Quelles que soient les conséquences de la chute, il est toujours recommandé de consulter l’avis de votre médecin afin de déterminer exactement les dégâts.

comment nettoyer un escalier en bois brut

Différents modèles d’escalier de qualité vous sont offerts sur le marché. Si vous souhaitez offrir une touche d’originalité à votre intérieur, il est important de privilégier le modèle qui s’adapte mieux au style de votre décoration. Parmi les modèles qui vous sont proposés, l’escalier en bois est considéré comme les plus prisés. La mise en place de cette construction vous promet toute une liste d’atouts. C’est un escalier qui est tout à fait facile à entretenir. Si vous disposez d’un escalier en bois brut, on vous montre dans cet article les astuces à suivre afin de faciliter son nettoyage et son entretien.

Pourquoi prendre soin de votre escalier en bois ?

Le bois est un matériau noble. Grâce à cette noblesse, il vous permet de réaliser différents modèles d’escaliers à la fois fiables et élégants. Cependant, contrairement à l’alu ou au PVC, le bois a besoin d’entretien. Cela est dans le but de le protéger contre les moisissures et les intempéries. Avec le temps, un escalier en bois brut peut perdre son éclat. Si vous tenez donc à l’élégance ou à sa robustesse de votre modèle, il est important d’en prendre soin avec les produits adéquats et de simples gestes.

Enlevez les taches de votre escalier

Avec le temps et avec l’usage, il se peut que votre escalier comporte des tâches. Si c’est le cas avec votre structure, ne paniquez surtout pas, il est tout à fait possible de s’en débarrasser. Pour cela, on vous recommande de trouver un chiffon en microfibre humide. Avec de l’huile d’olive ou de liquide vaisselle, on vous conseille de tamponner légèrement le chiffon sur les marches de votre escalier en bois brut. Vous pouvez également utiliser de la popote d’ébéniste ou de l’essence afin d’enlever les taches plus coriaces. En optant pour ces recettes de grand-mère, vous ne risquez pas d’aggraver la situation. En effet, certains produits peuvent réagir avec le bois de votre construction.

Dépoussiérez votre escalier en bois

Afin de créer des tâches sur les marches de votre escalier, on vous recommande d’éviter l’eau. En effet, vous pouvez donc oublier les serpillères détrempées afin de ne pas abîmer votre construction. Pour enlever les poussières sur votre escalier, il vous suffit de trouver un chiffon doux et sec. Certes si votre escalier est vernissé, vous pouvez utiliser un chiffon mouillé, mais pour votre escalier en bois brut, il est important d’éviter l’eau.

Comment nettoyer un vieil escalier ?

Si vous disposez d’un vieil escalier en bois brut, sachez qu’il est tout à fait possible de le sauver. Pour votre modèle, on vous conseille de réaliser un simple ponçage ou un décapage thermique. C’est la seule solution si votre construction est très abîmée. Pour un véritable traitement de choc, vous pouvez également laisser un professionnel s’en occuper. Ce dernier pourrait vous donner des conseils sur les gestes à réaliser afin de prendre soin de votre escalier en bois brut.

Vous pouvez également éviter ces quelques désagréments en optant pour des escaliers de qualité, proposés par un magasin de renom. Privilégier les modèles de grandes marques vous permet de profiter de la performance et de la robustesse de votre escalier.

comment nettoyer escalier bois brut

Différentes possibilités s’offrent à nous pour entretenir notre escalier et elles sont toutes différentes selon l’essence du bois, de l’état actuel de l’escalier et de sa finition. Prendre soin régulièrement de votre escalier vous permet de toujours garder son éclat et de prolonger sa durée de vie. Si vous avez un escalier en bois neuf et brut, vous devez effectuer un entretien léger, mais régulier parce que le bois est un matériau qui peut se détériorer très rapidement si on n’en prend pas soin. Vous vous demandez comment entretenir un escalier un bois brut ? Nous allons vous répondre !

Doucement, mais sûrement

L’escalier en bois brut a parfois besoin d’être particulièrement chouchouté parce qu’il peut être très vulnérable à cause de sa finition. Même si cela semble évident, l’entretien de l’escalier sera toujours entamé par le dépoussiérage. On vous recommande vivement d’éviter l’eau autant que vous le pourrez parce que, par nature, l’eau et le bois brut ne font pas très bon ménage. L’eau va pénétrer dans le bois et aura tendance à le gonfler ou à le déformer. Dans certains cas aussi, des risques de moisissures ou de fissures seront probables. De ce fait, utilisez un chiffon doux et sec ou seulement un aspirateur, sans oublier les recoins. Si vous avez un escalier verni, peint ou vitrifié, l’usage de serpillères détrempées ne présente aucun souci, mais dans le cas de l’escalier brut, vous devez écarter cette option. Toutefois, si vous êtes obligé de le laver, prenez un chiffon légèrement humide, mais pas gorgé d’eau pour effectuer la tâche.

Utiliser des produits d’entretien

Bon nombre de produits pouvant entretenir un escalier en bois brut s’offrent à vous dans les magasins ou sur internet. Il n’y a aucun problème à vouloir garder l’aspect naturel et brut de l’essence de l’escalier, seulement, l’entretien sera plus particulier et votre escalier sera plus exposé aux dangers. Afin de protéger efficacement votre escalier, il convient d’appliquer de l’huile ou du verni (que vous appliquez une teinte ou non). Diverses teintes incolores sont aussi à votre disposition si vous souhaitez catégoriquement garder l’aspect naturel du bois. Mais sachez que la solution incolore aura tendance à assombrir la couleur de certaines essences de bois, donc, vous pouvez opter pour une teinte éclaircissante.

Parfois, un escalier en bois brut peut comporter des trous ou une fissure. Pas de manique ! Cela se règle facilement avec une simple colle à bois. Vous pouvez vous en procurer dans les magasins de bricolage près de chez vous ou la fabriquer avec 3 cuillères à soupe de farine bouillie dans un litre d’eau. Une fois le mélange réduit, laissez-le refroidir et appliquer sur les zones abimées. Il se peut aussi que l’escalier ait été taché et que vous n’arriviez pas à faire disparaitre la tache. On vous conseille de faire un léger ponçage en effectuant le mouvement suivant la veine du bois.

comment fabriquer un escalier en bois

Quoique classique, un escalier en bois continue de séduire bon nombre de foyers. Cet équipement conjugue look authentique et forme imposante. De plus, la construction d’un tel escalier est à la portée de tous. Il faut juste avoir des mains bricoleuses et notions en menuiserie. Vous souhaitez réaliser ce projet ? Voici comment fabriquer un escalier en bois.

Concevoir son escalier en bois dans les règles de l’art

Comme on sait tous, un escalier permet avant tout d’accéder à un étage. Aussi, il faut fabriquer votre escalier en bois correctement. Il y va de votre sécurité, de votre famille et de vos visiteurs. Vous avez intérêt alors à construire votre équipement conformément aux normes, et ce, de manière à ce qu’il soit sécuritaire.

La première chose à faire avant de fabriquer un escalier en bois est de calculer le nombre de marches ainsi que leurs progressions. Pour vous aider, sachez qu’une marche standard est de 18 à 23 cm de hauteur. Il faut que la longueur permette de poser le pied sur la marche. Pour avoir le nombre de marches, vous allez calculer la hauteur du palier au sol puis faire la division. Ensuite, mesurez la longueur du palier au-devant de la marche du bas. Enfin, vous divisez la longueur par le nombre de marches obtenu afin d’avoir la progression de chaque marche.

Comment assembler un escalier en bois ?

Un escalier en bois nécessite des limons. Il faut alors que vous fabriquiez ces éléments. Lorsque vous avez taillé vos limons, prenez encore le temps de vérifier le calcul de la découpe de limons. Pour ce faire, mettez-les à leurs places puis mesurez que la hauteur des marches est la même de la première au haut du palier.

Si tout semble correct, passez maintenant à l’assemblage et à la fixation de limons au palier. Pour avoir un escalier en bois plus, pensez à ajouter un feuillard pour bien fixer les limons au palier. Lorsque vos limons sont en place, passez ensuite à la pose des marches. Pour ce faire, commencez par le bas tout en vérifiant le niveau à l’équerre. Une fois que la marche du bas est solidement fixée, vous pouvez continuer l’opération en posant le reste des marches de votre escalier en bois. Si vous décidez de poser de contremarches sur l’escalier, il est recommandé de bien les fixer. Et ce, pour éviter tout risque de craquement. Il vous reste qu’à choisir un escalier en bois de votre préférence, forme et design.

comment fermer les marches d’un escalier

L’escalier est une partie importante de notre maison, et elle nous permet de nous déplacer d’une partie à une autre de notre demeure, soit depuis un étage inférieur vers un étage supérieur ou inversement. Il est possible de faire l’aménagement de cette partie de votre maison pour en faire une utilisation spécifique.

La fabrication d’un escalier en bois

Le bois est généralement un des choix principaux des particuliers quand il est question de la création d’un escalier. Les raisons en sont nombreuses, dont une facilité de manipulation de ce matériau, qu’on n’a pas de peine à découper et modeler comme on le souhaite. Souvent, pour économiser du bois, on peut choisir de ne pas mettre en place de contremarches, ce qui donne également un aspect esthétique précis. Si vous décidez de faire cela, on peut considérer votre escalier comme de style minimaliste.

Pourtant, cela vous bloque la possibilité de faire un quelconque usage de l’espace qui se situe en dessous de l’escalier. Généralement, il se trouve un espace assez important en dessous d’un escalier, et plus celui-ci est grand, plus l’espace en question est large. On peut exploiter cet espace de différentes manières, notamment comme espace de rangement, mais aussi comme placard ou penderie.

Les manières de fermer votre escalier

Vous avez le choix entre deux méthodes principales pour fermer votre escalier: la mise en place de contremarches, et l’installation d’une plaque unique qui recouvre le tout. La première option possède l’avantage d’un esthétisme plaisant, car personne ne peut se douter vu de l’extérieur que l’espace en dessous de l’escalier est utilisée d’une manière ou d’une autre. Cependant, la mise en place de ce type de fermeture d’escalier nécessite qu’on y consacre une grande quantité de temps, vu qu’il est question de mettre en place chaque contremarche une par une.

La solution d’installer directement une plaque qui recouvre le tout en une fois est une des solutions possibles qui se présentent à vous. Elle est la plus rapide, mais le souci réside sur le plan visuel, et pour certains la mise en place d’une telle plaque peut ne pas être plaisant esthétiquement. Ainsi, votre décision doit essentiellement se baser selon ce qui est important pour vous, soit l’esthétique, soit le côté pratique.

La question de l’isolation de l’escalier

Il se peut que vous décidiez de faire l’isolation thermique et phonique de la partie inférieure de votre escalier. Si vous envisagez de faire cela dans le futur, il faut le prendre en compte avant de faire la fermeture de votre escalier. En outre, l’option qui vous est le plus conseillé si vous souhaitez une bonne isolation de cette partie de votre domicile est d’utiliser à la fois la plaque pour recouvrir la partie basse de l’escalier et les contremarches.

En faisant cela, il vous est possible d’utiliser de la laine soufflée pour isoler cette partie de votre escalier. C’est bien plus efficace de faire cela, car le son et la chaleur ne pourront pas aisément traverser votre escalier. Il est cependant requis de faire l’isolation au moment même où vous faites la fermeture de l’escalier.

comment poser une porte de garage sectionnelle wayne dalton

La pose d’une porte de garage sectionnelle Wayne Dalton vous permet de profiter d’un grand nombre d’avantages. Non seulement en matière de sécurité, mais également en matière d’isolation de garage. Grâce à ses atouts, cet équipement ne cesse de captiver chaque foyer. Vous aussi, vous souhaitez profiter de ces points forts ? On vous recommande de choisir ce modèle. De plus, il est tout à fait facile à mettre en place. En effet, pour installer votre porte de garage sectionnelle, vous n’avez pas besoin de faire appel au service d’un professionnel. Vous pouvez le faire vous-même.

Les atouts d’une porte de garage sectionnelle Wayne Dalton

Avant de commencer la réalisation, on vous recommande d’en savoir plus sur les avantages de cet équipement. Sachez donc que ce modèle de porte de garage vous permet de profiter du volume de votre garage. En effet, il se loge sous votre plafond. C’est pour cela qu’il ne reborde ni à l’intérieur ni à l’extérieur de la pièce. C’est également un modèle parfait, si vous disposez d’un véhicule volumineux de type monospace.

La porte de garage sectionnelle Wayne Dalton a su séduire un grand nombre de particuliers du fait de son design. En effet, elle ne manquera pas d’offrir à votre habitation un style de modernité et d’élégance. Grâce à son mode de fonctionnement, cet équipement vous permet de profiter d’un maximum de sécurité.

Les étapes à suivre pour la pose de votre porte de garage sectionnelle

Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous suggère tout d’abord de prendre les mesures de l’ouverture de votre garage. Cela vous permet également de bien choisir les dimensions de votre modèle.

Maintenant, vous pouvez vérifier la baie. C’est une étape à ne pas négliger avant l’installation de la porte. Petite astuce, sachez que cette dernière doit être environ 40 mm plus larges que la baie. On vous recommande maintenant de mettre en place les joints verticaux et de poser les barres en U. Si vous avez opté pour un modèle motorisé, on vous propose de ne pas oublier de fixer les attaches de motorisation. Vous pouvez maintenant installer les roulettes et centrer la section basse. Fixez le joint du linteau et l’ensemble équilibrage. Il est temps de fixer le rail vertical et de monter les sections de la porte. Une fois que c’est fait, place aux rails horizontaux. Il ne vous reste plus qu’à fixer l’ensemble et tout est en place.

Sachez que l’installation d’une porte de garage sectionnelle Wayne Dalton a besoin d’un savoir-faire et d’équipements idéals. Afin d’éviter les accidents, on vous recommande également de porter des protections pour les yeux et des gants de protection.

Comment bien entretenir des menuiseries en bois ?

Le bois est un matériau élégant et esthétique pour les différentes menuiseries d’une maison. Il nécessite pourtant plus d’entretien que les menuiseries en aluminium ou en PVC. Les menuiseries en bois sont très sensibles à l’humidité, surtout pour une utilisation en extérieur. Il est donc conseillé de traiter le bois des différents éléments de menuiseries afin de prolonger leur durée de vie que ce soit en extérieur ou en intérieur. Un entretien périodique est aussi indispensable pour garantir le bon état des menuiseries en bois.

Read more